Exposition de cyanotypes

Le CYANOTYPE est un procédé ancien d’impression photographique avec lequel on obtient un tirage bleu de prusse, cyan, d’où son nom. Cette technique a été inventée au 19ème siècle par un scientifique anglais du nom de Herschel.

Et c’est pour ma part une découverte très récente qui m’a littéralement conquise !!!

Cyanotype - Paysages_Fenêtre sur la mer

 

Il s’agit de mélanger deux produits: du citrate d’ammonium ferrique et du ferricyanure de potassium, et d’enduire le support de ce mélange photosensible. Ensuite on expose un négatif numérique que l’on a préalablement imprimé sur du papier transparent.

 

Cyanotype - Paysages_Baie du Mont St Michel

 

Pour révéler la photo sur le papier on va alors faire ce que j’appelle de la « cuisine ».

En effet, selon le rendu que l’on souhaite, on va pouvoir tremper notre support, feuille à dessin en l’occurrence ici, dans différents bacs de mélanges.

C’est un peu comme réaliser une recette: vous avez plusieurs ingrédients et selon le dosage et les mélanges, vous n’aurez jamais le même résultat et je crois que c’est ce qui me plait justement dans ce procédé 🙂

 

Cyanotype - Portrait_Sage

 

Le temps d’exposition sous lampe est d’environ deux minutes. Il faut ensuite plonger la feuille dans l’eau pour rincer et révéler la photographie.

Puis, pour booster le bleu, on le plonge dans de l’eau oxygénée diluée.

 

Cyanotype - Rennes_Au Thabor

 

Après il est possible de le passer dans un bac d’eau et de soude. Attention, le plongeon doit être furtif, la soude en petite quantité, et de très vite rincer !! Car l’effet de la soude va être de blanchir, voir de tout effacer si on est pas assez réactif … Croyez-moi sur parole je parle en connaissance de cause !

 

Cyanotype - Rennes_L'Orangerie

 

Puis, pour donner un rendu vieilli, un peu marron, on peut finir par lui faire faire trempette dans un bac de thé. Quand je vous disais qu’il s’agit de cuisine 😉

 

Cyanotype - Rennes_Place Hoche

 

Pour une utilisation plus créative (ou moins agressive) de la soude, sur la photo ci-dessous, j’ai utilisé un pinceau pour blanchir uniquement la partie des reflets dans l’eau

 

Cyanotype - Rennes_Quais Chateaubriand et Emile Zola

 

Si ça vous dit de venir voir de plus près le résultat (autrement plus bleu que sur ces scans), je vous invite à venir demain samedi 11 juin entre 14h et 18h dans le métro de RENNES station Sainte Anne car j’exposerai quelques cyanotypes dans le cadre de CHANTIERS D’ART.

 

Cyanotype - Rennes_Péniches Quai St Cyr

 

Ma vision de RENNES et une nouvelle vie pour mes prises numériques, entre dessin, peinture et photographie … A vous de juger !

 

 

RENNES Chantier(S) d’Art

Cet évènement qui s’est déroulé au cœur de Rennes était à l’initiative des habitants du centre pour proposer une démarche artistique et culturelle à l’occasion des grands travaux Deux tranches de chantiers ont été organisées dans trois stations du métro rennais les mercredis 6 et 13 mai. P1190235 Poésie urbaine (vidéo et exposition de photos), musique, peintures, dessins et customisation de mobilier étaient au programme P1190228 P1190238P1190225   P1190465 P1190485 C’était également l’occasion pour les habitants de collaborer à la création de deux chantiers participatifs : La fresque à colorier « RENNES à vos couleurs » représentant les principaux monuments et bâtiments typiques de la capitale brétillienne a eu un grand succès et un rendu final très bariolé P1190446 P1190456 et une mosaïque « Odorico prend le métro » où chacun pouvait coller une tesselle originale Odorico et constituer le dessin de la future seconde ligne de métro en cours de forage P1190483 Il me semblait important de parler de cette initiative qui permet à tout à chacun d’avoir non seulement accès à l’Art mais aussi d’y prendre part. Belle démarche ! Et même si je ne suis douée ni pour le dessin ni pour la mosaïque, j’y ai laissé moi aussi mon empreinte 🙂