L'envol

Rennes, survol en Noir & Blanc

Dans mon dernier article du mois de juillet, nous étions partis Place de  la Mairie faire une visite estivale en couleurs pour Transat en Ville

Aujourd’hui, je vous propose de revenir un peu en arrière lors de cette même journée.  Cette fois il va s’agir d’un survol au cœur de la ville en Noir & Blanc.

Partons d’abord de la Mairie.  En ce samedi jour de mariage, il est difficile de ne pas croiser des rubans blancs et des couples à l’honneur.

CortègeVive les mariés !

Croisons des gens d’une extrême bienveillance

Câlin gratuit

Abordons ensuite les petites rues médiévales: la Rue du Chapitre avec ses maisons aux bois sculptés, les rues adjacentes aux enseignes atypiques, puis passons entre le café du port et le 2 Rue des Dames.

Rue du ChapîtreLe grand sommeilDowntownRue des Dames

Finissons notre flânerie avec des décors singuliers rencontrés au détour de notre chemin faits de fleurs ou de mots.

AIMEDécor végétalEcrire c'est ...

 

Transat en ville

Je suis allée faire un petit tour place de la Mairie à Rennes et j’ai vu le soleil, la joie et des transats 🙂

C’est l’été: saison des mariages, des palmiers … Et aussi des transats …

 

Voila c’est juste une petite balade furtive que je vous propose là, un arrêt sur image, un samedi d’été place de la Mairie à RENNES.

 

 

 

 

Exposition de cyanotypes

Le CYANOTYPE est un procédé ancien d’impression photographique avec lequel on obtient un tirage bleu de prusse, cyan, d’où son nom. Cette technique a été inventée au 19ème siècle par un scientifique anglais du nom de Herschel.

Et c’est pour ma part une découverte très récente qui m’a littéralement conquise !!!

Cyanotype - Paysages_Fenêtre sur la mer

 

Il s’agit de mélanger deux produits: du citrate d’ammonium ferrique et du ferricyanure de potassium, et d’enduire le support de ce mélange photosensible. Ensuite on expose un négatif numérique que l’on a préalablement imprimé sur du papier transparent.

 

Cyanotype - Paysages_Baie du Mont St Michel

 

Pour révéler la photo sur le papier on va alors faire ce que j’appelle de la « cuisine ».

En effet, selon le rendu que l’on souhaite, on va pouvoir tremper notre support, feuille à dessin en l’occurrence ici, dans différents bacs de mélanges.

C’est un peu comme réaliser une recette: vous avez plusieurs ingrédients et selon le dosage et les mélanges, vous n’aurez jamais le même résultat et je crois que c’est ce qui me plait justement dans ce procédé 🙂

 

Cyanotype - Portrait_Sage

 

Le temps d’exposition sous lampe est d’environ deux minutes. Il faut ensuite plonger la feuille dans l’eau pour rincer et révéler la photographie.

Puis, pour booster le bleu, on le plonge dans de l’eau oxygénée diluée.

 

Cyanotype - Rennes_Au Thabor

 

Après il est possible de le passer dans un bac d’eau et de soude. Attention, le plongeon doit être furtif, la soude en petite quantité, et de très vite rincer !! Car l’effet de la soude va être de blanchir, voir de tout effacer si on est pas assez réactif … Croyez-moi sur parole je parle en connaissance de cause !

 

Cyanotype - Rennes_L'Orangerie

 

Puis, pour donner un rendu vieilli, un peu marron, on peut finir par lui faire faire trempette dans un bac de thé. Quand je vous disais qu’il s’agit de cuisine 😉

 

Cyanotype - Rennes_Place Hoche

 

Pour une utilisation plus créative (ou moins agressive) de la soude, sur la photo ci-dessous, j’ai utilisé un pinceau pour blanchir uniquement la partie des reflets dans l’eau

 

Cyanotype - Rennes_Quais Chateaubriand et Emile Zola

 

Si ça vous dit de venir voir de plus près le résultat (autrement plus bleu que sur ces scans), je vous invite à venir demain samedi 11 juin entre 14h et 18h dans le métro de RENNES station Sainte Anne car j’exposerai quelques cyanotypes dans le cadre de CHANTIERS D’ART.

 

Cyanotype - Rennes_Péniches Quai St Cyr

 

Ma vision de RENNES et une nouvelle vie pour mes prises numériques, entre dessin, peinture et photographie … A vous de juger !

 

 

Le parc du Thabor, classique et convivial

Retournons pour notre balade en couleurs cette fois dans le quartier du Thabor à RENNES.

Avant d’arriver dans le jardin public, nous repartons du palais Saint Georges, cette ancienne caserne, construction commandée par l’abbesse Magdelaine de la Fayette dont le nom est écrit sur la façade, son jardin à la française et la sculpture en bronze « le Magicien » de Sanejouand.

 

Comme j’ai raté la sortie du club photo prévue au Parc du Thabor en janvier,  mon objectif principal ce jour là était de rattraper mon retard sur le thème de notre saison « Révisez vos classiques ». L’endroit s’y prête bien avec ses allées bordées d’arbres, ses bancs, ses fontaines, ses sculptures …

On entre dans le parc à l’ouest avec le carré Du Guesclin, où déjà je trouve des promeneurs, à pied ou à vélo, un rêveur assis sur un banc …

 

En m’approchant de la volière, je rencontre de drôles d’animaux: un doudou visiblement abandonné, un oiseau acrobate et autres beaux plumages

 

Puis j’approche de la roseraie et je photographie les différentes sculptures autour de l’Orangerie, ce bâtiment magnifique où divers reflets se projettent

Je me pose un moment au bord des bassins où les enfants jouent, des couples et des amis discutent … Le Thabor c’est un parc fait de jardins, de bassins, d’un kiosque à musique et d’un manège ancien

 

Ce jour là, j’en ai aussi profité pour avancer sur le défi Phototingo et j’ai scruté les scènes qui pouvaient correspondre à ma carte de jeu

Avant de partir je vous laisse donc en compagnie des amoureux, des mariés et des meilleures amies qui peuplent ce parc très convivial

 

RENNES monochrome et symétrique

J’ai profité du soleil et fait une petite sortie photo hier après-midi. Ravie, car cela faisait longtemps !

Je n’ai toujours pas acheté de nouvel appareil numérique mais j’emprunte pour quelques temps celui de ma fille, un bridge Nikon Coolpix P100, avec viseur et écran orientable. Pour le prendre en main, j’ai testé divers modes d’exposition et de mise au point …

Surtout, je suis sortie avec plusieurs objectifs en tête: le thème du mois de février « la symétrie », celui de la saison du club photo « Révisez vos classiques » et le défi Phototingo qui m’occupe en ce moment. Pour les deux derniers, j’aurais l’occasion d’y revenir dans des prochaines publications.

Je suis donc allée flâner au parc du Thabor à RENNES. J’ai traité la plus part de mes photos en couleurs car le soleil mettait en valeur les verts des jardins. Pour cet article, je vais néanmoins vous présenter une série de photo en noir et blanc, prises sur mon chemin avant d’arriver, où la recherche de la symétrie était au moment de ma prise de vue mon but premier

Bonne balade !

Départ depuis les quais avec vue sur la Vilaine, la géométrie des abris de bus et le Musée des Beaux Arts

DSCN1177

Les Quais Chateaubriand et Émile Zola

DSCN1178

Le Pont de Berlin

DSCN1181

Musée des Beaux Arts

 

En remontant la rue Gambetta, nous arrivons dans le jardin Saint Georges et son magnifique Palais

DSCN1184

Palais Saint Georges

 

DSCN1190

Jardin Saint Georges

DSCN1191

Escalier du Palais St Georges

 

Sur ma route vers ma destination finale, je contourne l’actuelle piscine St Georges, chef d’œuvre d’architecture et anciens bains douches, puis la Chapelle des Carmes

DSCN1196

Bains Douches

DSCN1198

Façade de la Chapelle des Carmes

 

Et j’arrive à mon but le parc du Thabor et ses vastes jardins, lieu privilégié des promeneurs rennais

DSCN1211

Promenade au Thabor

DSCN1214

Le Carré Du Guesclin

 

À bientôt pour la suite de la balade version couleurs 🙂

 

Balade Street Art à Rennes

À l’occasion d’une petite marche à pied improvisée dimanche dernier, faute au bus qui ne m’amenait pas tout à fait à mon point de destination, j’ai remonté à pied le boulevard de la Tour d’Auvergne et une partie de la rue de Nantes à RENNES.

Mon appareil photo était dans mon sac dans l’idée de traquer la couleur, mon thème privilégié du mois d’août 🙂

Mes yeux s’arrêtent tout d’abord sur ce mur et je me dis « bonne pioche » … Du rouge, du bleu, du vert, tout va bien !

P1210424

En fait, ma balade dans ce quartier s’est transformée en une visite d’une véritable expo de Street Art, dont voici quelques aperçus:

P1210426 P1210435 P1210439 P1210433 P1210440 P1210442 P1210444 P1210447 P1210453

Il n’est pas toujours facile de trouver qui est l’auteur de ces oeuvres et de les nommer … Voici un blog où l’on peut voir quelques expositions temporaires des talentueux graffeurs rennais, où vous reconnaîtrez notamment les graffs de WAR et HEOL

Il est maintenant l’heure de fermer les portes de cette petite visite 😉

P1210431

RENNES Chantier(S) d’Art

Cet évènement qui s’est déroulé au cœur de Rennes était à l’initiative des habitants du centre pour proposer une démarche artistique et culturelle à l’occasion des grands travaux Deux tranches de chantiers ont été organisées dans trois stations du métro rennais les mercredis 6 et 13 mai. P1190235 Poésie urbaine (vidéo et exposition de photos), musique, peintures, dessins et customisation de mobilier étaient au programme P1190228 P1190238P1190225   P1190465 P1190485 C’était également l’occasion pour les habitants de collaborer à la création de deux chantiers participatifs : La fresque à colorier « RENNES à vos couleurs » représentant les principaux monuments et bâtiments typiques de la capitale brétillienne a eu un grand succès et un rendu final très bariolé P1190446 P1190456 et une mosaïque « Odorico prend le métro » où chacun pouvait coller une tesselle originale Odorico et constituer le dessin de la future seconde ligne de métro en cours de forage P1190483 Il me semblait important de parler de cette initiative qui permet à tout à chacun d’avoir non seulement accès à l’Art mais aussi d’y prendre part. Belle démarche ! Et même si je ne suis douée ni pour le dessin ni pour la mosaïque, j’y ai laissé moi aussi mon empreinte 🙂